La police rwandaise a annoncé lundi avoir arrêté Paul Rusesabagina, dont l’histoire a inspiré le film “Hôtel Rwanda”, accusant ce critique de longue date du président Paul Kagame d’actes de terrorisme.

Le Bureau d’investigation du Rwanda (RIB) a indiqué que M. Rusesabagina, qui vivait en exil en Belgique, avait arrêté grâce à une coopération internationale et était détenu dans un poste de police de la capitale Kigali.

“Avec la coopération de la communauté internationale, Paul Rusesabagina a été arrêté et est maintenant aux mains du RIB”, a déclaré à la presse Thierry Murangira, porte-parole adjoint du RIB.

Il a refusé de clarifier les circonstances de l’arrestation, arguant que cela pourrait “compromettre l’enquête”.

Le porte-parole, qui a accusé M. Rusesabagina d’avoir œuvré à un changement de régime à Kigali, a ajouté qu’il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international et était “soupçonné d’avoir financé et créé des groupes terroristes” opérant en Afrique des Grands Lacs.

Les enquêteurs lui imputent des actes de terrorisme, des incendies, des enlèvements et des meurtres, notamment commis sur le sol rwandais en deux occasions, en juin et décembre 2018.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *